PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal de la Recherche Scientifique de l’Université de Lomé

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



DOWNLOAD FULL TEXT Open Access  DOWNLOAD FULL TEXT Subscription or Fee Access

Seroprevalence des anticorps anti-HBc chez les donneurs de sang de Lome (Togo)

M Têko, M Dorkenoo, E Agbenu, A Abudu, K Bonou, A Ameyissa, M Gbeassor

Abstract


Prérequis: La maîtrise du risque de transmission des maladies infectieuses dont l’hépatite virale demeure une priorité pour les centres de qualification des produits sanguins labiles au Togo.

Objectif: Déterminer la séroprévalence des anticorps anti-HBc au sein des donneurs de sang en vue d’estimer le niveau de risque potentiel de transmission de l’hépatite virale B lié à cette séroprévalence.

Méthodes: Il s’est agi d’une étude de cas qui s’est déroulée d’octobre à novembre 2012 au Centre National de Transfusion Sanguine de Lomé au Togo. L’étude a porté sur 180 donneurs de sang. Nous avons procédé à la recherche des Ac anti-HBc grace au réactif MonolisaTM anti HBc plus de BIO-RAD. La technique utilisée a été l’ELISA (Enzym Linked Immuno Sorbent Assay). Il s’est agi d’une méthode immuno-enzymatique avec lecture au spectrophotomètre. Les valeurs moyennes obtenues ont été comparées en utilisant le test t de Student et les effectifs en utilisant le test de Mantel Haenzsel (par défaut) ou Fischer (effectif théorique < 5). Le degré de confiance a été fixé à 95% et la puissance à 80%. Les données ont été saisies dans Excel et analysées à l'aide du logiciel Epi-info 3.5.1. Les tests statistiques ont été faits à l'aide de Statcalc.

Résultats: Sur les 180 donneurs inclus, 53,9% avaient des anticorps anti-HBc. La séroprévalence était élevée chez les donneurs dont l’âge est compris entre 38 à 48 ans, plus élevé chez les hommes avec une sex-ratio de 7 hommes pour 1 femme. Elle a varié selon le nombre de dons effectué, mais pas avec le statut professionnel.

Conclusion: Cette forte prévalence de l’Ac anti-HBc retrouvée constitue un risque non négligeable de transmission de l’hépatite B et appelle donc une réflexion sur la nécessité d’introduire la recherche de l’Ac anti-HBc dans la qualification biologique des produits sanguins labiles au Togo.

Mots clés: hépatite virale B - Ac anti-HBc - risque transfusionnel - Togo

English Title: Seroprevalence of anti-HBc antibody among blood donors in Lome (Togo)

English Abstract

Background: The safety of blood product is one of the principal goals of the national blood transfusion center in Togo

Aim: To determinate the seroprevalence of HBc antibody among the blood donors of Lome in Togo, tested negative to Antigen HBs and to appreciate its transfusion risk

Methods: From October to November 2012, a case study was conducted among the blood donors of Lome in Togo in the National Blood Center. 180 donors are included. We used MonolisaTM anti HBc plus de BIO-RAD’s kit to screen the HBc antibodies. That was an ELISA associate to a spectrophotometer. For the mean values we used a t test of Student and for the effectives we used Mantel Haenzsel test other Fisher test (degree of freedom < 5). We used Excel, Epi-info software and Statcalc for the statistic’s tests.

Results: The result showed that of the 180 donors included, 53.9% of donors were positives to HBc antibodies. The seroprevalence was higher between 38 to 48 years old and among male donors with a sex-ratio of 7 men for 1 woman. The professional status seemed not to have any incidence but not the frequency of donation.

Conclusion: All these reveal a real risk of transmission of hepatitis B through the blood transfusion when only antigen HBs is detected and suggests the introduction of antibody HBc as a regular marker for blood qualification in CNTS blood bank in Togo.

Keywords: hepatitis B, HBc Ab, transfusion risk, TOGO




AJOL African Journals Online