PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal de la Recherche Scientifique de l’Université de Lomé

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



DOWNLOAD FULL TEXT Open Access  DOWNLOAD FULL TEXT Subscription or Fee Access

Etat des lieux du stockage et de l’archivage des examens d’imagerie medicale dans les deux centres hospitaliers de references de Lome

M Tchaou, B N’timon, A Amadou, M Dagbe, B Kolou, M Dansou, L Ouedraogo, L Sonhaye, L.K. Agoda-Koussema, K Adjenou

Abstract


Introduction: Le passage de l’imagerie analogique au numérique dans les services de radiologie s’accompagne de l’augmentation exponentielle de la quantité des images produites. Il se pose alors un problème de stockage et de l’archivage de ces images. Problème particulièrement préoccupant dans les pays à ressources limitées qui ne disposaient pas de véritable système d’archivage et de stockage avant l’introduction du numérique.

Objectif: faire l’état des lieux du stockage et d’archivage des examens d’imagerie médicale dans les services de Radiologie et d’Imagerie Médicale des centres hospitaliers universitaires Campus et Sylvanus-Olympio de Lomé.

Méthodologie: étude observationnelle associée à une interview des surveillants des services sur le système de stockage et d’archivage dans les services de radiologie et imagerie médicale des Centres Hospitaliers Universitaires (CHU) Sylvanus Olympio (SO) et Campus de Lomé.

Résultats: Dans les deux centres de référence en radiologie, il existait trois modalités d’imagerie à savoir la radiologie conventionnelle, l’échographie et la tomodensitométrie (TDM). La numérisation est en cours, malgré la persistance de l’analogique. La durée moyenne de conservation des images numérisées varie d’un centre à l’autre et en fonction des modalités d’imagerie. Le stockage se fait directement sur les stations de numérisation. Il n’était pas établi de durée obligatoire de conservation, elle était fonction de l’espace disponible sur la mémoire de stockage. Les comptes rendus étaient soit rédigés manuellement directement sur le bulletin de demande, soit sur une fiche pré remplie à compléter ou encore saisie sur ordinateur. La rédaction directe sur bulletin concernait tous les examens de radiographie conventionnelle, les fiches à compléter une partie des échographies, des mammographies et des examens spéciaux. La saisie sur ordinateur concernait une partie des examens d’échographie, des examens spéciaux et des mammographies et la totalité des TDM.

Conclusion: les centres de référence en imagerie médicale du Togo sont équipés en matériels de nouvelle génération avec l’introduction de la numérisation des images. Malgré la persistance de l’analogique, le processus vers le tout numérique est enclenché. De nombreux problèmes existent en matière de stockage et d’archivage, essentiellement en rapport avec l’absence d’un système PACS et de réglementation en la matière.

Mots clés: Stockage, Archivage, Imagerie médicale, Radiologie, PACS

English Title: Current state of storage and archiving of medical imaging exams in the reference hospitals in Lomé

English Abstract

Background: The transition from analogic to digital imaging in radiology is accompanied by an exponentially increasing of number of images. There is then a problem of storage and archiving of these images. This issue of concern in low incomes’ countries that did not have a proper archiving and storage system prior to the introduction of digital.

Aim: to make the situation of storage and archiving of medical imaging exams in the departments of radiology and imaging of the teaching hospitals in Lome.

Methodology: Observational study associated with an interview of the service supervisors on the storage and archiving system in the departments of radiology and medical imaging of the teaching hospitals in Lome (Sylvanus Olympio and Campus).

Results: In the two reference centers in radiology, there were three imaging modalities, namely conventional radiology, ultrasound and computed tomography (CT). Digitization is underway, despite the persistence of the analogic. The average retention time of images varies from one center to another and according to the imaging modalities. Storing is done directly the processing console. There was no mandatory retention period; it was function of the space available on the storage memory. The reports were either manually written directly on the application form or on a pre-filled form to be completed or typed on a computer. The direct writing included all conventional radiography exams; pre-filled forms to complete concerned some of the ultrasounds, mammograms and special X-ray exams. Typing on a computer involved some of the ultrasound examinations, special Xray exams and mammograms and all CT scans.

Conclusion: the reference centers of medical imaging in Togo are equipped with new generation equipment with the introduction of digitization of images. Despite the persistence of the analogic, the process towards all digital is initiated. There are many problems with storage and archiving, mostly related to the absence of a PACS system and its regulation.

Keywords: Storage, Archiving, Medical Imaging, Radiology, PACS




AJOL African Journals Online