La methode Angot : autofiction, critique realiste, et enjeux esthetiques

  • O.P. Tossou
Keywords: Angot, autofiction, écriture du Réel, enjeux esthétiques, posture littéraire.

Abstract

Le roman féminin français contemporain est animé par des écrivaines majeures telles Annie Ernaux, Françoise Bourdin, Amélie Nothomb, Marie NDiaye… mais aussi Christine Angot. C’est à cette dernière figure littéraire que nous nous intéressons dans cette étude, en abordant sept de ses romans, (Léonore, toujours, 1993 ; L’Inceste, 1999 ; Les Désaxés, 2004 ; Le Marché des amants, 2008 ; Les Petits, 2011 ; La Petite foule, 2014 et Un Amour impossible, 2015) qui se revendiquent de l’autofiction sans pour autant qu’ils se soustraient au projet stendhalien de reflet du Réel. L’analyse s’achève sur les enjeux esthétiques des textes. Nous découvrons que la romancière projette globalement de construire une posture qui, nous semble-t-il, peut se prêter à des enjeux de logiques marchandes. Nous élisons le Biographisme, la Poétique narrative et la Sociocritique comme outils méthodologiques pour la démonstration.

Mots-clés : Angot, autofiction, écriture du Réel, enjeux esthétiques, posture littéraire.

Section
Articles

eISSN: 2413-354X