Les anevrismes peripheriques au Togo aspects epidemiologiques et chirurgicaux

  • K. Adabra
  • A.K. Amavi
  • C. Blitti
  • T. Dossouvi
  • I. Kassegne
  • E. Sakiye
  • A. Sogan
  • K. Kanassouga
  • E.G. Amouzou
  • E.D. Dosseh
  • B. Songne Gnamkoulamba
Keywords: anévrisme périphérique, chirurgie, Togo

Abstract

Les anévrismes artériels périphériques (AAP) regroupent les anévrismes des membres, du cou et de la tête. Le but de ce travail est d’étudier leurs aspects épidémiologiques et chirurgicaux en milieu médical peu équipé.
Patients et méthodes : Rétrospectivement 19 cas d’AAP opérés, ont été colligés sur 10 ans. Le recul était fait sur 03ans. Les données ont été recueillies sur Excel et l’analyse a été faite à partir de celui-ci.
Résultat : L’âge moyen était de 58 ans avec un sex-ratio (Hommes/femmes) à 3,75. Le siège anévrismal était fémoral (8cas), poplité (3cas), tibial antérieur (1 cas), radial (5cas) et temporal superficiel (2 cas). Les patients étaient symptomatiques dans 13 cas (68,4%). Il y avait 15 cas de faux anévrismes (78,9%) et 04 cas de vrai d’anévrismes (21,1%). L’anévrisme de l’aorte abdominale était associé dans 01 cas de l’anévrisme de l’artère poplité. Le traitement était chirurgical, par ligature - résection et rétablissement du flux par le greffon de la saphène interne. Les suites étaient marquées par 02 cas de thromboses, 04 cas de paresthésies, 01 cas d’infection post opératoire et 100% de succès à 2ans. Aucune amputation n’a été notée après recul de 3ans.
Conclusion : la chirurgie des anévrismes périphériques avec greffon de la saphène interne reste la méthode de choix en pratique courante.

Mots clés : anévrisme périphérique, chirurgie, Togo

Section
Articles

eISSN: 2413-354X