Effets indesirables medicamenteux lies a la chimioprevention du paludisme au Togo

  • Y. Potchoo
  • M. Yerima
  • A. Diallo
  • B. Bakoma
  • M. Salou
  • J. Gnamien
  • D.K. Ekouevi
  • T. Atcha-Oubou
  • E. Agbenu
  • A.T. Nyansa
  • M. Prince-David
Keywords: enfants, paludisme, Sulfadoxine-Pyriméthamine Amodiaquine, pharmacovigilance, fiches de notification, Togo.

Abstract

L’Organisation Mondiale de la Santé recommande, depuis 2012, dans les pays, comme le Togo, la chimio prévention du paludisme saisonnier, chez des enfants de 3 à 59 mois, par l’association Sulfadoxine-Pyriméthamine + Amodiaquine, par cycles mensuels de 3 jours, pendant 3 à 4 mois. L’objectif de cette étude était d’analyser les Effets Indésirables Médicamenteux liés à la chimio prévention du paludisme saisonnier, au Togo, en 2016. Il s’est agi d’une étude descriptive, menée du 20 au 27 juillet 2017 au Centre National de Pharmacovigilance. Les fiches de notification d’effets indésirables médicamenteux liés au traitement par Sulfadoxine-Pyriméthamine + Amodiaquine ont constitué notre population d’étude. Elles ont été saisies sur VIGIFLOW® et envoyées vers VIGIBASE®. L’imputabilité a été réalisée par la méthode de l’Organisation Mondiale de la Santé. L’extraction de VIGIBASE®, vers le logiciel EXCEL®, a permis de réaliser les analyses quantitatives et qualitatives. Au total, 1 235 433 traitements ont été réalisés. Huit (8) notifications ont été transmises au Centre National de Pharmacovigilance (< 1 pour 100 000 traitements), 8 mois après la chimio prévention du paludisme saisonnier (> 2 fois le délai légal). Dix (10) effets indésirables médicamenteux dont 6 cas de vomissement, 2 cas de somnolence et 2 cas de prurit ont été recensés. Quatre (4) fiches ont été renseignées par les techniciens de santé, 2 par les infirmiers, 1 par une sage-femme et 1 par un agent de santé communautaire. A l’imputabilité, 7 cas étaient de score d’imputabilité possible et 3 de score d’imputabilité probable. Les professionnels de santé au Togo, doivent être sensibilisés sur la nécessité de notifier les effets indésirables médicamenteux et de transmettre les fiches, dans les délais réglementaires.

Mots-clés : enfants, paludisme, Sulfadoxine-Pyriméthamine + Amodiaquine, pharmacovigilance, fiches de notification, Togo.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651