PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal de la Recherche Scientifique de l’Université de Lomé

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



DOWNLOAD FULL TEXT Open Access  DOWNLOAD FULL TEXT Subscription or Fee Access

Raisons du retrait a moins d’un an des implants contraceptifs Jadelle® a la clinique principale de l’association Togolaise pour le bien-etre familial (ATBEF)

BK M’bortche, KE Logbo-Akey, DRD Ajavon, S. Toussa-Ahossu, A.S. Aboubakari, K. Akpadza

Abstract


Objectifs : Déterminer la durée moyenne de l’utilisation des implants contraceptifs Jadelle® et décrire les raisons de leur abandon à moins d’un an d’utilisation.
Matériel et méthode : Il s’agit d’une étude prospective, descriptive qui s’est déroulée à la Clinique Principale de l’ATBEF du 1er Janvier 2009 au 31 Décembre 2015. Etaient incluses dans notre étude toutes les femmes qui avaient bénéficié d’un retrait des implants Jadelle® insérés du 1er Janvier au 31 Décembre 2009 à la Clinique. Les données socio-démographiques, la durée moyenne de l’utilisation de la méthode, les motifs du retrait à moins d’un an étaient les principaux paramètres étudiés. Ces données étaient analysées au moyen du logiciel SPSS.
Résultats : En 2009, 221 insertions d’implants Jadelle® étaient réalisées. De 2009 à 2015, 198 cas de retrait étaient effectués. La durée moyenne d’utilisation de cette méthode était de 24,9mois. Le taux de retrait à moins d’un an était de 37,9%. Les raisons d’abandon étaient le désir d’une nouvelle grossesse (18,7%), l’aménorrhée (5,1%), l’opposition du conjoint (1,5%). Les facteurs associés à un retrait à moins d’un an étaient le niveau d’instruction élevé (p=0,031), le désir d’une nouvelle grossesse (p=0,001), une aménorrhée (p=0,000).
Conclusion : Un bon counseling du couple permettra aux clients de faire un choix éclairé et volontaire en tenant compte de leur désir de procréation et de respecter le délai souhaité pour l’espacement ou le retardement d’une grossesse.


Mots clés : Contraception, Retrait, Implants Jadelle®, Togo.

 

Reasons for less than one year removal of contraceptive implants Jadelle®  at the principal clinic of the Togolese association for family welfare (ATBEF)

 

Objectives: To determine the average duration of use of the method and describe the reasons for dropping less than a year implants.
Material and Method: This is a prospective, descriptive study that took place at the principal clinic 1st January 2009 to 31st December 2015. It concerned all cases of implant removal Jadelle® inserted January 1st to December 31st, 2009 at the Principal Clinic. The socio-demographic data, the average duration of the use of the method, the reasons for withdrawal at less than one year were the main parameters studied. These data were analyzed using SPSS software.
Results: In 2009, 221 Jadelle implants insertions were performed. From 2009 to 2015, 198 cases of Jadelle implant removal were performed at the principal clinic. The average duration of use of this method was 24.9mois. The withdrawal rate under one year was 37.9%. Dropout reasons were the desire for a new pregnancy (18.7%), amenorrhea (5.1%), the opposition of the joint (1.5%). Factors associated with a withdrawal within a year were the high level of education (p = 0.031), desire for a new pregnancy (p = 0.001), amenorrhea (p = 0.000).
Conclusion: Good counseling will allow customers to make an informed and voluntary choice by taking into account their  reproductive goals and meet the desired deadline for spacing or delay pregnancy


Keywords: Contraception, Withdrawal, Implants Jadelle®, Togo.

 




AJOL African Journals Online