Hysterectomie avec fœtus pour uterus polymyomateux au BURKINA Faso : Quelles sont les responsabilites du medecin ?

  • Norbert W. Ramde
  • Daouda Traore
  • Franck Auguste Hermann Ido
  • Béraré Doudoulgou
  • Alassane Traore
  • Sansan Rodrigue Sib
  • Ratouissamda Kagambega
  • Ahmadou Tall
  • Aime Sosthène Ouedraogo

Abstract

Introduction : Dans le domaine médical, la responsabilité peut être engagée à la suite des fautes techniques et/ou un manquement à des obligations d’humanisme.Les cas d’hystérectomie avec fœtus sont rares dans la littérature scientifique.

Observation : Il s’est agi d’une pièce d’hystérectomie réalisée dans un Centre Médical du Burkina Faso et transmise dans un Laboratoire d’Anatomie et Cytologie Pathologiques pour étude diagnostique. L’examen macroscopique de la pièce d’utérus a mis en évidence un fœtus intra-utérin et des myomes intramuraux. La pièce opératoire provenait d’une patiente âgée de 36 ans, nullipare. L’indication de l’hystérectomie était « utérus polymyomateux » (indication notée sur le bulletin d’examen anatomo-pathologique).

Discussion : Une des hypothèses les plus problématiques de violences volontaires en matière médicale intéresse la question de la stérilisation ; qu’il s’agisse d’une atteinte totale à un organe nécessaire à la procréation ou d’une atteinte réversible, l’acte de stérilisation est juridiquement un acte de violence au corps humain par mutilation. La doctrine juridique a pu considérer à ce sujet que « pour être thérapeutique ou curatif’ un acte médical doit consister à vouloir apporter un plus à la santé de l'individu directement concerné ».

Conclusion : La responsabilité pénale, civile, et déontologique du médecin peutêtre aisément engagée dans cette situation.

 

Introduction: In the medical field, this responsibility may be incurred following technical faults and / or a breach of humanism obligations. Hysterectomy with a fetus is rare.

Observation: It was a 36-year-old childless lady who underwent a hysterectomy in 2017 for polymyomatous uterus in a public hospital in Burkina Faso, whose hysterectomy room was admitted to the anatomy pathology department. Macroscopic examination of the uterus revealed a fetus in addition to myomas. The indication for hysterectomy was “polymyomatous uterus” (indication noted on the pathology report)

Discussion: One of the most problematic hypotheses of voluntary violence in medical matters concerns the question of sterilization; whether it is a total attack on an organ necessary for procreation or a reversible attack, the act of sterilization is legally an act of violence to the human body by mutilation. Doctors may have considered on this subject that "to be therapeutic or curative, a medical act must consist in wanting to bring an advantage to the health of the individual directly concerned".

Conclusion: The doctor's criminal, civil, and ethical responsibility can easily be engaged in this situation.

Published
2021-11-16
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651