Les nouveau-nes de faible poids de naissance en milieu Hospitalier du Burkina Faso

  • K. Nagalo
  • S. Kaboret
  • L. Toguyeni
  • I. Guira
  • A. Kabore
  • A. Belemvire
  • M. Sanwidi
  • B. Konate
  • C. Kyelem
  • D. Ye

Abstract

Introduction : Le faible poids de naissance constitue un problème de santé publique dans les pays en développement. Au Burkina Faso, la prévalence est estimée à 9,6 %. Le but de cette étude était d'étudier les nouveau-nés de faible poids de naissance hospitalisé dans un centre de santé de niveau tertiaire du Burkina Faso.

Matériels et méthode : Il s’agissait d’une étude rétrospective descriptive et analytique sur les dossiers des nouveau-nés de faible poids de naissance (< 2 500 g) hospitalisés dans l'unité de néonatologie du centre hospitalier universitaire pédiatrique Charles de Gaulle de Ouagadougou au cours de l’année 2017 (1er janvier au 31 décembre).

Résultats : La fréquence des FPN était de 24,9 %. L’âge moyen à l'admission des nouveau-nés était de 4,31 ± 5,58 jours ; 53,6 % des nouveau-nés étaient de sexe féminin (ratio F/M de 1,15). Les parents des nouveau-nés résidaient en milieu urbain dans 79,6 % des cas, la mère avait un âge moyen de 26,46 ± 5,46 ans. A l’admission des nouveau-nés, les principaux signes cliniques étaient représentés par les troubles neurologiques, l'hypoglycémie, l'anémie et l'hypocalcémie. L’allaitement mixte était pratiqué chez 55,4 % des nouveau-nés et ils avaient un gain pondéral moyen de 6,38 g/kg/jour. La durée d’hospitalisation était 13,5 jours, le taux de létalité de 4,5 %.

Conclusion : Le faible poids à la naissance est fréquent dans notre contexte.  Grâce à une prise en charge adaptée, l'évolution hospitalière chez ce type de nouveau-né semble favorable. Cependant, des études ultérieures à grande échelle permettront de connaître l'impact de cette morbidité sur le développement des enfants qui en sont affectés.

 

English title: Low birth weight newborns hospitalized in Burkina Faso

Introduction: Low birth weight is a public health problem in developing countries. In Burkina Faso, the prevalence was estimated at 9.6%. The aim of this study was to study low birth weight newborns hospitalized in our context.
Materials and method: This was a retrospective study on files of low birth weight newborns hospitalized at CHUP-CDG in 2017 (from 1st January to 31st December).
Results: The frequency of FPN was 24.9%. The mean age of the newborns was 4.31 ± 5.58 days; 53.6% of the newborns were female (M:F sex ratio 1:1.16). The parents of the newborns lived mainly in urban areas (79.6%), the mother had an average age of 26.46 ± 5.46 years. On admission, the main clinical signs were represented by neurological disorders, hypoglycemia, anemia and hypocalcemia. Mixed breastfeeding was practiced in 55.4% of newborns and they had a weight gain of 6.38 g / kg / day. The hospital stay was 13.5 days, the lethality rate 4.5%.
Conclusion: Low birth weight is frequent in our context. With appropriate care, the hospital course of this type of newborn appears favorable. However, further large-scale studies are needed to assess the real burden of this morbidity on the development of children-affected.

Published
2021-11-16
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651