Les traumatismes vertebro-medullaires par chute de la hauteur d’un arbre : a propos de 4 cas au Niger

  • A. Hima-Maiga
  • O. Diallo
  • M. Gaye
  • Issa Sarkis
  • M.N. Seck
  • I. Kanikomo
  • E. Kpelao
  • A.B. Kelani
  • A. Beketi
  • I. Abdoulwahab
  • S. Sanoussi
  • Y. Sakho
Keywords: Arbre; Chute; TDM; Niger

Abstract

INTRODUCTION : Les traumatismes par chute d’un arbre entrainent des lésions souvent graves, car le mécanisme étant celui d’une chute de lieu élevé. Le but de notre étude réalisée à l’hôpital national de Niamey (NIGER) a été de faire ressortir les aspects épidémiologiques, clinico-radiologiques, thérapeutiques et évolutifs de ce type de traumatisme.

MATERIEL ET METHODE : Il s’agissait d’une étude rétrospective, analytique allant de Janvier 2019 à Juin 2020 soit 18 mois (1 an et demi) portant sur 4 dossiers de patients ayant présenté un traumatisme du rachis dorsolombaire par chute d’un arbre, admis et pris en charge dans le service de Neurochirurgie de l’Hôpital National de Niamey en conditions défavorisées. Tous les patients avaient bénéficié d’un examen clinique complet et neuroradiologique. Le traitement de ces données est fait sur un logiciel Excel® récent.

RESULTATS : Nous avions colligé 4 cas, avec 3 patients de sexe masculin et 1 de sexe féminin. L’âge moyen de nos patients était de 25,25 ans avec des extrêmes de 15 à 30 ans. Toutes les chutes étaient accidentelles. Toutes les couches socioprofessionnelles ont été concernées. La cause de la chute était une fracture de branche d’appui, la glissade et la distraction de branches. A l’admission 2 patients (50%) ont été classés Fränkel A, 1 patient (25%) Fränkel B, 25% Fränkel C (1 patients) et 0% soit 0 patients Fränkel D. La T.D.M a posé le diagnostic radiologique en montrant : une fracture tassement de D12 avec recul du mur postérieur, une fracture comminutive de D10, une fracture de D12 avec recul du mur postérieur à 100%, une fracture tassement de D6. Le traitement médical est fait d’antalgique. Le traitement chirurgical par voie postérieure consistant une ostéosynthèse plus un recalibrage canalaire. L’évolution à long terme a été dominée 6 mois après l’intervention par 50% de patients restés flasque et 50% d’autonomie.

CONCLUSION: Les traumatismes par chute d’un arbre est une pathologie du sujet jeune économiquement actif. La clinique est dominée par les fractures Fränkel A et la topographie radiologique plutôt dorsal. Le traitement est principalement chirurgical. L’évolution des patients est fonction du niveau de la lésion et du statut neurologique.

English title: Vertebro-medullary traumatisms caused by falling from top of trees: about 4 cases in Niger

Abstract

INTRODUCTION: Trauma caused by falling from top of a tree often leads to serious injuries, because the mechanism is that of a fall from a high place. The aim of our study carried out at the Niamey National Hospital (NIGER) was to highlight the epidemiological, clinico-radiological, therapeutic and evolutionary aspects of this type of trauma.

MATERIAL AND METHOD: This is a retrospective, analytical study going from January 2019 to June 2020, i.e. 18 months (1 year and a half) on 4 files of patients who presented trauma to the dorso lumbar spine due to falling from a tree, admitted and cared for in the Neurosurgery department of the Niamey National Hospital in disadvantaged conditions. All patients had undergone complete clinical and neuroradiological examinations. The processing of data was done on a recent Excel® software

RESULTS: We had collected 4 cases that included 3 male and 1 female patients. The average age of our patients was 25.25 years with extremes of 15 to 30 years. All the falls were accidental. All socio-professional layers were concerned. The cause of the fall was a fractured supporting tree branches, slipping and/or distracted tree branches. On admission 2 patients (50%) were classified as Fränkel A, 1 patient (25%) Fränkel B, 25% Fränkel C (1 patient) and 0% or 0 Fränkel D patients. The Computed Tomography showed: D12 compression fracture with posterior wall recession, D10 comminuted fracture, D12 fracture with 100% posterior wall recession, D6 compression fracture. The medical treatment is made with analgesics. The surgical treatment by posterior route consisted of an osteosynthesis and a canal recalibration. The long-term evolution was dominated 6 months after the operation by 50% of patients remaining flaccid and 50% in autonomy.

CONCLUSION

Trauma caused by falling from top of trees is a pathology in economically active young subjects. The clinic was dominated by Fränkel A fractures and the rather dorsal radiological topography. Treatment was mainly surgical. The patient’s evolution depended on the level of the lesion and the neurological status.

Keywords: Tree, Fall, Computed Tomography, Niger

Published
2022-10-03

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651