Etude retrospective des pathologies mentales infantiles au centre hospitalier universitaire de Lome, Togo.

  • KS Dassa
  • D Mbassa-Menick
  • A Tabo
  • G Djassoa
  • RG Ahyi
Keywords: Mental disorder, child, Togo.

Abstract

Objective: Objective was to determine clinical and epidemiological aspects of the psychiatric pathology in children at the teaching hospital of Lomé (Togo) Method: it has been a retrospective study of children aged from 0 to 19 years visited for psychiatric disorders from January 1994 to December 2004.

Results: 30.28% (325) were aged of 0 to 19 years and sex-ratio respectively of 1.3 and 1.2. Eldest represented 34% and youngest children 32%. Motive for visit were behavioral disorders (31%) and learning difficulties (23%) among children, behavioral disorders (40%), somatic disorders (22.2%) and sleep disorders (17.7%) among adolescents. Diagnosis were  psychological development disorders (30%), emotional and behavioral disorders (25%) among children, depression (40%) and the psychotic disorders (30%) among adolescents. The associated factors were separated or divorced parents, loss of a parent and unsettled interfamilial relations.
Conclusion: Emotional, psychotic and anxiety disorders are the main mental disorders among children in Lomé. Prevention by precocious psychosocial pathology tracking by formed professionals is a strategy to develop.

Objectif : l’objectif a été de déterminer les aspects épidémio-cliniques des maladies mentales affectant l’enfant au CHU de Lomé
Méthodes : il s’est agi d’une étude rétrospective incluant les sujets de 0 à 19 ans, suivis pour trouble mental de janvier 1994 à décembre 2004
Résultats : 325 (30,28%) étaient âgés de 0 à 19 ans, avec une sex-ratio respective de 1,3 et 1,2 chez les enfants et chez les adolescents. La position d’aîné a représenté 34% et celle de benjamin 32%. Les motifs de consultation ont été les troubles du comportement (31%) et les difficultés scolaires (23%) chez l’enfant, tandis que les troubles du comportement (40%), les troubles somatiques (22,2%) et du sommeil (17,7%) ont été les plus retrouvés chez l’adolescent. Les principaux diagnostics ont été les troubles du développement psychologique (30%) et les troubles émotionnels et du comportement (25%) chez l’enfant, la dépression (40%) et les troubles psychotiques (30%) chez l’adolescent. Les facteurs associés ont été la séparation ou le divorce des parents, la perte d’un parent et les relations intra-familiales perturbées.
Conclusion : Les troubles affectifs, psychotiques et anxio-névrotiques sont les principales maladies mentales de l’enfant et de l’adolescent. La prévention grâce à un dépistage précoce des pathologies
psychosociales par des professionnels formés est une stratégie à développer.

 

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651