Epidémie de choléra à Lomé (Togo) : aspects épidémiologiques, cliniques et évolutifs

  • AA Patassi
  • AK Agbangba
  • Y Dagnra
  • K Adjoh
  • AG Gbadamassi
  • A Hounkpati
  • A-R Agbere
  • O Tidjani
Keywords: Epidémie, choléra, résistance, Togo.

Abstract

Le choléra a été décrit au Togo en 1970 pour la première fois. Depuis lors le pays connaît des flambées épidémiques périodiques. Nous décrivons ici l’épidémie de choléra qui a eu lieu à Lomé (Togo) du 1er Novembre 2003 au 30 Avril 2004. Neuf cent quatre vingt trois (983) patients ont été pris en charge dans trois centres de la capitale. La souche responsable était Vibrio cholerae biotype El Tor multi résistante. Le test de sensibilité réalisé révélait 100% de résistance à l’ampicilline, 50% à la doxycline mais aucune résistance vis à vis du cotrimoxazole, ciprofloxacine et du chloramphénicol. Dans 99,1 % des cas le début de la maladie a été brutal. La tranche d’âge de 15 à 44 ans a été la plus touchée. Le sex ratio a été 1,42. Les manifestations cliniques principales ont été: diarrhées liquidiennes 98,5%, déshydratation sévère 11,2%. Le taux de létalité a été de 3,25 %.

Mots clés: Epidémie, choléra, résistance, Togo.

Since his introduction in 1970, cholera outbreaks occur periodically in Togo. We are reporting the cholera outbreak in Lome (Togo) of 2003-2004. Three units of treatment were created for 983 patients. Twenty coprocultures were performed and Vibrio cholerae O1 were identified as responsible for the epidemic. Antibiotic testing were performed and demonstrated 100% resistance to ampicillin, 50% to doxycline but no resistance to cotrimoxazole, ciproploxacin, chloramphenicol. Onset was sudden in 99,1% of cases. Age group of 15-44years was predominant. The clinical manifestations were: watery diarrhoea 98,5%, severe dehydration 11, 2 %. The case fatality rate was 3, 25%.

Key words: Epidemic, Cholera, resistance, Togo

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651