Aspects étiologiques des rectorragies chez l’adulte en milieu africain : à propos de 85 cas colligés en 12 ans au CHU-Campus de Lomé

  • MA Djibril
  • KB M'Ba
  • YL Kaaga
  • A Bagny
  • D Redah
Keywords: Rectorragie, étiologie, ano-rectoscopie, coloscopie.

Abstract

But : recenser les étiologies des rectorragies au CHU Campus de Lomé. Méthodologie : Il s’agit d’une étude rétrospectivr sur 12 ans (1er janvier 1990 - 31 décembre 2001), réalisée à partir des comptes-rendus de coloscopie. Elle a inclus les dossiers des malades des deux sexes, âgés de plus de 15 ans, ayant présenté une rectorragie explorée par une ano-rectoscopie et une coloscopie totale. Résultats : les rectorragies représentent 38,72 % des indications de la coloscopie. Les malades âgés de 24 à 45 ans ont été les plus atteints (52,94 %). Une prédominance masculine a été retrouvée (sex-ratio : 2,4). Parmi les étiologies retrouvées, les hémorroïdes ont été plus fréquentes (23,53 %) suivies par les colites non spécifiques (16,47 %), la recto-colite ulcéro-hémorragique (15,29 %), la diverticulose colique (10,58 %), les colites amibiennes (9,4 %) et le cancer colorectal (5,88%). Les hémorroïdes étaient associées à une colite non spécifique (1 cas), à une recto-colite ulcéro-hémorragique (1 cas), à une colite amibienne (1 cas) et à une diverticulose colique (1 cas). Dans 12 cas (14,12 %), aucune étiologie n’a été retrouvée. Conclusion : Les hémorroïdes représentent l’étiologie la plus fréquente des rectorragies à Lomé; cependant leur découverte à l’ano-rectoscopie ne doit pas dispenser de la réalisation d’une coloscopie complète à la recherche de lésions associées.

Mots clés : Rectorragie, étiologie, ano-rectoscopie, coloscopie.

Purpose: To count the aetiology of proctorrhagia in Lomé. Methods: It is a retrospective study, over 12 years (1st January 1990-31 December 2001), realised from the reports of the coloscopy. It included the patients of the two sexes, old of more than 15 years, having presented a proctorrhagia explored by ano-rectoscopy and coloscopy. Results: The proctorrhagia represent 38.72 % of the indications of the coloscopy. The patients from 24 to 45 years were reached (52.94 %). A male prevalence was found (sex-ratio: 2.4). Among the aetiology found, the haemorrhoids more frequent (23.53 %) were followed by the non specific colitis (16.47 %), the ulcero-haemorrhage rectocolitis (15.29 %), the colon diverticulosis (10.58 %), the amoebic colitis (9.4%) and colorectal cancer (5.88 %). The haemorrhoids were associated with a non specific colitis (1 case), an ulcero-hemorrhagic rectocolitis (1 case), an amoebic colitis (1 case) and diverticulose colic (1 case). In 12 cases (14.12 %), no aetiology was found. Conclusion: The haemorrhoids represent the most frequent aetiology of the proctorrhagia in Lomé; however their discovery in ano-rectoscopy should not exempt realisation of a complete coloscopy in the search of other causes.

Key words: Proctorrhagia, aetiology, ano-rectoscopy, coloscopy.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651