Profils épidémiologiques et cliniques des enfants handicapés mentaux des centres de l’Institut « ENVOL » du Togo

  • Ks Koffi
  • O Agbodjan-Djossou
  • D Azouma
  • AD Gbadoe
  • K Tatagan-Agbi
  • DK Gnamey
  • JK Assimadi
Keywords: Profils épidémiologiques et cliniques, enfants handicapés mentaux, Togo.

Abstract

But : Dégager les aspects épidémiologiques et cliniques du handicap mental, en déterminer les étiologies afin d’envisager une approche de prise en charge appropriée des différents cas. Patients et Méthodes : Il s’est agi d’une étude descriptive portant sur 212 élèves de l’Institut Médico- Psycho-Pédagogique « ENVOL » du Togo, du 1er au 24 mars 2004. Résultats : Sur les 212 élèves examinés, 65 % étaient des garçons et 35 % des filles, avec un sex-ratio de 1,86. Ils étaient âgés de 16 ans en moyenne. A leur naissance, leurs mères avaient entre 20 et 29 ans (46,4%) et leurs pères entre 30 et 39 ans (45,4 %). La dysmorphie sans la morphologie de Trisomie 21 (84 %), le phénotype de Trisomie 21 (21,7 %) et l’infirmité motrice cérébrale (IMC) (10,8 %) étaient les principaux motifs d’admission aux centres « ENVOL ». Dans les antécédents, 93 % des élèves étaient nés par voie basse normale, 95,3 % étaient nés à terme, 31 % étaient associés à une anoxie périnatale, 12,3 % étaient épileptiques. Les tableaux cliniques étaient sous forme de syndrome dysmorphique (74,2 %) ou de dysmorphie isolée (25,8 %). Les anomalies prénatales (43 %) dont 71,4 % d’origine génétique, et les anomalies périnatals (21,7 %) dominées par l’anoxie périnatale (78,3 %) étaient les principales causes de retard mental. Conclusion : Cette étude nous a permis de nous rendre compte de la diversité étiologique et de la complexité de l’approche diagnostique du retard mental.

Mots clés : Profils épidémiologiques et cliniques, enfants handicapés mentaux, Togo. 

Aim: To release the epidemiologic and clinical aspects of mental handicap, to determine the etiologies of them in the order to consider an approach of appropriated management of different cases. Patients and Methods: It was a descriptive study carrying on 212 pupils of Medico-Psycho-Educational institute “ENVOL” of Togo, from 1st to 24 march 2004. Results: On the 212 examined pupils, 65% were boys, 35% the girls, with a sex-ratio of 1.86. They were 16 years old on average. At their birth, their mothers had between 20 and 29 years (46.4%) and their fathers between 30 and 39 years (45.4%). Dysmorphy without the morphology of Trisomy 21 (84%), phenotype of Trisomy 21 (21.7%) and cerebral driving infirmity (10.8%) were the principal reasons for admission in the “ENVOL” institute’s centers. In the past medical history, 93% of the pupils had been born by normal vaginal delivery, 95.3 % were full-term infants, 31% were associated a perinatal anoxia, 12.3% were epileptics. The clinical pictures were in the form of dysmorphic syndrome (74.2%) or of isolated dysmorphy (25.8%). Anomalies prenatals (43%) including 71.4% of genetic origin, and anomalies perinatals (21.7%) dominated by perinatal anoxia (78.3%) were the principal causes of mental retardation. Conclusion: This study showed the etiologic diversity and the complexity of diagnostic approach of mental retardation.

Key words: Epidemiologic and clinical profiles, mentally handicapped children, Togo.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651