PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal de la Recherche Scientifique de l’Université de Lomé

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



DOWNLOAD FULL TEXT Open Access  DOWNLOAD FULL TEXT Subscription or Fee Access

Nécrose drépanocytaire de la tête fémorale chez l’enfant et l’adolescent – Résultat du traitement fonctionnel

A Hans-Moevi, T Kpadonou, O Biaou, LC Labe, MCD Rahimy

Abstract


Objectif: la prise en charge de l’ostéonécrose aseptique de la tête fémorale chez l’enfant atteint de drépanocytose est difficile ; elle impose une hospitalisation de longue durée, avec des résultats cliniques peu satisfaisants. Il était donc nécessaire d’envisager une autre approche thérapeutique. Notre objectif est d’analyser les résultats préliminaires d’une courte série de patients traités de façon ambulatoire. Methode : Il s’agit d’une étude descriptive, prospective et expérimentale réalisée sur 11 jeunes patients atteints de drépanocytose et régulièrement suivis au centre national de référence de la drépanocytose et présentant une ostéonécrose de la tête fémorale. Après un diagnostic collégial entre chirurgien orthopédiste, radiologue et pédiatre, les enfants ont été confiés au spécialiste de médecine physique pour un traitement fonctionnel. Le bilan clinique et radiologique a été repris à la fin de la série de rééducation fonctionnelle. Résultats : Onze patients ont été enrollés dans cette étude. L’atteinte était bilatérale chez 2 d’entre eux ce qui porte l’effectif à 13 hanches. Nous n’avons observé aucun enraidissement, la mobilité articulaire et la force musculaire étaient conservées. Au plan radiologique, les lésions sont restées stables. Par ailleurs il n’y a pas eu d’hospitalisation et tous les enfants ont eu un bon résultat scolaire. Discussion : Les résultats de cette courte série sont prometteurs. La surveillance clinique doit être poursuivie pour augmenter le recul de la série. Déjà, les avantages sociaux de la méthode ambulatoire méritent d’en faire un protocole codifié qui pourrait faire l’objet d’une étude multicentrique régionale

Mots clés : Drépanocytose, hanche, enfant, traitement ambulatoire.

Objective: The taking care of avascular necrosis of femoral head on sickle cell disease young patients is very difficult. It needs a long period of hospitalization with poor results. Therefore we feel it necessary to look for another solution. Our goal is to analyse the preliminary results of a small group of patients treated by ambulatory procedure. Method: This is a prospective, descriptive and experimental trial witch concern 11 young patients affected by sickle cell disease and regularly followed up at the National referential center for the disease. Those patients presented a femoral head osteonecrosis. Following a collegial diagnosis between orthopeadic surgeon, radiologist and pediatrician the children have been referred to a specialist for physical medicine for a functional treatment. The X-ray and clinical results have been redone after the physiotherapy course. Results: Eleven patients have been followed in this study. The impact was bilateral for two of them and that bring us to 13 hip cases. We haven’t observed any case of stiffness, the articular mobility and muscular strength were preserved. On the X-ray point of view, the lesion stayed stable. None of the children have been hospitalized and they obtained good school results. Discussion: The results of this short serial are encouraging. The clinical survey has to be continued to increase the trial’s hindsight. Already, the social advantages of this ambulatory method deserve to make out of it a codified protocol which could lead to a regional multicentric study.

Key words: sickle cell disease, hip, children, ambulatory treatmenta




AJOL African Journals Online