Polymorphisme de l’APO A-IV chez les togolais: fréquences et influence sur les paramètres lipidiques.

  • A Tete-Benissan
  • M Gbeassor
Keywords: Apo A-IV, Polymorphisme, relatif isolat, ethnobiologie, lipides.

Abstract

Le polymorphisme génétique de l’apolipoprotéine A-IV (apo A-IV) a été étudié chez 601 togolais dont 252 sujets d’un isolat relatif, les Adélé et 349 sujets des ethnies, Ewé, Mina, Ouatchi originaires de la côte atlantique. La détermination des phénotypes a été réalisée par isoélectrofocalisation (IEF) sur gel de polyacrylamide suivie d'immunotransfert. Les fréquences des allèles majeurs A-IV*1, A-IV*2 sont respectivement de 0,980 et 0,00 chez les Adélé, de 0,964 et 0,01 chez les côtiers. L’allèle mineur A-IV*0 un des marqueurs de la race noire est observé à une fréquence de 0,020 dans l’isolat relatif et de 0,026 chez les côtiers. L’allèle A-IV*2 étant le marqueur des Européens, son absence chez les Adélé confirme leur isolement génétique par rapport aux ethnies de la côte. L’étude de l’influence des isoprotéines de l’apo A-IV sur les paramètres lipidiques révèle que c’est seulement chez les Adélé que le C-HDL est significativement plus faible chez les sujets A-IV 1-1 (0,44 g/l) que chez les sujets A-IV 1-0 (0,62 g/l) (p = 0,0234). Pour les autres paramètres lipidiques, lipoprotéiques et apolipoprotéiques, aucune différence significative n’est observée entre les phénotypes de l’apo A-IV chez les Adélé et les sujets originaires de la côte.

Mots clés : Apo A-IV, Polymorphisme, relatif isolat, ethnobiologie, lipides.

The genetic polymorphism of human apolipoprotein A-IV (apo A-IV) has been studied for 601 Togolese including 252 subjects from relative isolated ethnic (the Adélé) group and 349 subjects from atlantic coast ethic groups of Ewé, Mina and Ouatchi. Apo A-IV phenotypes have been determined by isoelectric focusing immunoblotting on polyacrylamide gel. The frequencies of major alleles A-IV*1, A-IV*2 are respectively 0,980 and 0,00 in Adélé ethnic group; 0,964 and 0,01 in coastal ethnic groups. Minor allele A-IV*0, one of blacks markers is found at the frequency of 0,020 in isolated subjects and 0,026 in coastal subjects. Allele A-IV*2 is Europeans marker, its absence in Adélé ethnic group confirms their genetic isolation compared to coastal subjects. Study of apo A-IV isoproteins influence on lipid profil shows that, only Adélé ethnic group C-HDL levels were significantly lower (0,44 g/l) in A-IV 1-1 subjects compared to A-IV 1-0 subjects (0,62 g/l) (p = 0,0234). No significant difference is not observed between coastal and relative isolated ethnic groups phenotypes for lipids, lipoproteins and apolipoproteins levels.

Key words: Apo A-IV, Polymorphism, isolated population, ethnobiology, lipids.

Published
2013-03-06
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651