Combating illiteracy with libraries: the Kathy Knowles example

  • O Adjah

Abstract

Illiteracy among Ghanaians has been a growing concern in recent years, especially when UNESCO declared 1990 the International Literacy Year and the decade after, 2000, the year by which illiteracy should have been reduced to half the 1990 level. This paper looks at the illiteracy situation in Ghana and literacy campaigns. Using the initiative taken by Kathy Knowles to combat illiteracy, the paper discusses the role libraries should play in the maintenance of literacy skills acquired. Findings from a focus group discussion conducted with adults, and letters from both adults
and children who are clientele of the libraries under study, establish the impressions of the literacy learners about the role of libraries in the sustenance of the literacy skills they acquire.

Résumé
L'analphabétisme chez les Ghanéens représente, pour les instances nationales, une source d’inquiétude grandissante ces dernières années surtout après que l’UNESCO a consacré 1990, Année de l'Alphabétisation Internationale et a fixé la décennie après, 2000, comme l'année pendant laquelle l’on aurait dû réduire le taux d’analphabétisme à la moitié du celui de 1990. Cet article porte un regard critique sur l’état d’illettrisme et les campagnes d'alphabétisation au Ghana. S’inspirant de l'initiative prise par Kathy Knowles pour éradiquer l’analphabétisme, il examine les
rôles que les bibliothèques sont appelées à jouer pour maintenir les compétences d’alphabétisation acquises. Les conclusions émanant d’abord d’un groupe de discussion constitué d’adultes et ensuite des lettres d'adultes et d’enfants, tous usagers des bibliothèques spécifiques, autorisent à dégager les impressions des apprenants sur le rôle des bibliothèques dans le maintien des compétences d'alphabétisation acquises.

Journal Identifiers


eISSN: 0855-4412
print ISSN: 0855-4412