Women and their struggle for emancipation in Lopes' works

  • PK Mwepu
Keywords: La femme africaine, la mission, la quête de l'émancipation.

Abstract



Né le 12 septembre 1937 à Kinshasa, en Congo, mais se réclamant de nationalité congolaise de Brazzaville, Henri Lopes est l'un des écrivains africains qui ont non seulement été éduqués en Europe mais en plus ont pu y vivre tout en y produisant une partie de leur oeuvre littéraire. A la fois homme politique et écrivain, il est facile de dénicher, à travers sa plume, la description achevée d'une gestion politique postcoloniale despotique à laquelle s'ajoute le manque d'humanisme porté à son paroxysme. Les oeuvres comme Tribaliques (1971), La Nouvelle romance (1976), Sans tam-tam (1977) Le Pleurer-Rire (1982) et Sur l'autre rive (1992) constituent à la fois une vision du monde et une appréhension de la réalité totale et englobante d'une Afrique jeune au lendemain des indépendances politiques. Pourtant, bien que l'oeuvre de Lopes stigmatise les faiblesses de la classe dirigeante africaine postcoloniale, il est important de remarquer qu'à travers son écriture l'auteur semble être intéressé également par les questions en rapport avec la vision et la critique de la condition de la femme africaine. Sa manière particulière de l'aborder consiste à placer une voix révolutionnaire dans la bouche des femmes elles-mêmes qui parlent de leur condition et cherchent des solutions, bien que l'auteur soit lui-même un homme.

Keywords: La femme africaine, la mission, la quête de l'émancipation.

Tydskrif vir Letterkunde Vol. 45 (2) 2008: pp. 241-254
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2309-9070
print ISSN: 0041-476X