In vitro propagation of three commercial passionfruit varieties in Uganda

  • S.B. Mukasa
  • A. Ssamula
  • P. Asami
  • T.A. Holton
Keywords: 6-Benzylaminopurine, Kinetin, shoot regeneration

Abstract

Small purple (Passiflora edulis f. edulis) and yellow (P. edulis f. flavicarpa) and KPF 4 (a cross between the two varieties) passionfruit varieties are of high economic importance in Uganda. Production of passionfruit is greatly constrained by viral diseases, leading to significant yield losses. This is aggravated by lack of adequate quantities of clean planting material. In vitro propagation through nodal sections is one way that has been successful in rapidly producing planting materials of   vegetatively propagated crops that are clean and true-to-type. This study was aimed at obtaining optimum in vitro growth conditions for rapid micropropagation of the commercial passionfruit varieties in Uganda. Surface sterilised nodal sections from two month old plants were used as explants. For shoot regeneration, explants were cultured on Murashige and Skoog (MS) media, supplemented with varying concentrations of 6-Benzylaminopurine (BAP), either singly or in combination with Kinetin (KIN). Rooting MS media was fortified with varying concentrations of 1-Naphthalene acetic acid (NAA), either singly or in combination with BAP. MS medium supplemented with a combination of 2 mg l-1 BAP and 0.5 mg l-1 KIN, optimally supported shoot regeneration of the three passionfruit varieties. The average number of shoots and shoot height were 3.3 and 3.1 cm, respectively. Optimal root development was observed on MS media containing 3 mg l-1 NAA, with a mean number of 5.5 leaves and a length of 2.4 cm. The rooted in vitro plantlets were successfully established in a potting mixture containing loam soil and manure in ratio of 1:1.

Key Words: 6-Benzylaminopurine, Kinetin, shoot regeneration



Les variétés de fruit de la passion petit violet (Passiflora edulis f. edulis), jaune (P. edulis f. flavicarpa) et KPF 4 (croisement réalisé entre les deux variétés  précédentes) sont d’une importance économique très élevée en Ouganda. La production du fruit de la passion est sujette à aux maladies virales, causant  d’énormes pertes de rendement. Ceci est aggravé par l’inexistence en quantité suffisante des semences de qualité. La propagation In vitro au moyen des sections nodales, est un procédé qui a connu du succès dans la production rapide des semences de bonne qualité chez les plantes à propagation vegetative. La présente étude a été réalisée afin de déterminer les conditions optimales de croissance in vitro en vue d’une micropropagation rapide des variétés commerciales de fruit de la passion en Ouganda. Des sections nodales prélevées sur des plants de fruit de la passion ages de deux mois, ont été stérilisées en surface et utilisées comme explants. Pour la régénération plantulaire, les explants ont été cultivés sur des milieu de culture Murashige et Skoog (MS), additionnés de diverses concentrations de 6- Benzylaminopurine (BAP), soit uniquement ou en combinaison avec de la Kinetine (KIN). Le milieu de culture MS pour la croissance racinaire a été renforcé avec diverses concentrations de 1-Naphthalene acide acétique (NAA), soit  uniquement ou en combinaison avec BAP. Le milieu MS additionné de 2 mg l-1 BAP et 0,5 mg l-1 KIN, a permis une régénération optimale des explants des trois variétés testées. Le nombre moyen de plantule et la longueur des racines étaient respectivement de 3,3 et 3,1 cm. Un développement racinaire optimal a été observe sur milieu MS contenant 3 mg l-1 NAA, avec une moyenne de 5,5 feuilles et une longueur moyenne de 2,4 cm. les plantules in vitro ont repiquées sur pots contenant un mélange de sol argileux et de la fumure dans des proportions 1:1.


Mots Clés: 6-Benzylaminopurine, Kinetine, régénération racinaire

Published
2016-12-02
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2072-6589
print ISSN: 1021-9730