PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

African Crop Science Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Influence de l’apport du bois raméals fragmentés et du fumier sur l’indice de la qualité biologique du sol, sur un sol inculte, dans une région semi-aride Méditerranéenne, Algérie

I. Kerrouche, M. Bendjaballah, K.E.D. Bazri, M. Gutirrez Lopez, Zeltni Abd Essalem, Ouahrani Ghania

Abstract


La faune du sol est considérée comme un élément important des écosystèmes. Elle peut être utilisé comme un élément d’évaluation de la qualité du sol et reflète l’état d’un sol. Elle contribue à la régulation et à l’équilibre des caractéristiques physiques, chimiques et microbiologiques, et exprime mieux les variations et les changements écologiques pouvant affecter le sol. Le but de ce travail est de déterminé l’Indice de Qualité Biologique (QBS) d’un sol inculte amendé de BRF (Bois Raméal Fragmentés) et de fumier et en présence ou absence de vers de terre anécique (Octodrilus complanatus). La station d’étude est située en zone semi-aride (Constantine, Algérie). Ainsi, nous avons identifié 12 groupes de microarthropodes ou les acariens et les collemboles sont les plus abondants (82%). La moyenne estimée du QBS est de [16,7±0,8] ; [31,4±1,0] ; [32,3±0,8] ; [32,9±1,4] et [32,7±1,4] respectivement dans T (Témoin), BRF (Bois Raméal Fragmenté), BRFF (Bois Raméal Fragmenté et Fumier), BRFV (Bois Raméal Fragmenté et Vers de terre) et BRFFV (Bois Raméal Fragmenté, Fumier et Vers de terre), la différence est très significative entre les placettes étudiées. Par ailleurs, le QBS varie très significativement d’un mois à un autre. En outre, il existe un effet température très significatif sur le QBS. En effet plus la température s’élève et plus le QBS diminue. D’un point de vue pratique, nos résultats contribue à l’application du QBS et fournit des valeurs de référence pour cet indice pour des sols situés dans les zones semi-arides méditerranéennes.

Mots clés: Indice de la qualité biologique du sol, bois raméal fragmentés, fumier, déchets organiques, microarthropodes et agroécologie




AJOL African Journals Online