Fertilisation des sols avec la litiere foliaire en zone Subsahelienne du Burkina Faso: Diversite des especes, effets sur les rendements du sorgho

  • D. Bambara
  • H. Compaore
  • S. Soulama
  • Y. Samandoulgou
  • A. Bilgo
Keywords: Agroforesterie, Burkina Faso, pratiques locales, matière organique, sondage

Abstract

La gestion des sources de matières organiques, pour améliorer la fertilité des sols, a fait l’objet de nombreuses recherches. L’agroforesterie est une des thématiques abordées par ces recherches. Dans le Centre-Nord du Burkina Faso, la litière foliaire des espèces ligneuses est ramassée, mise en tas, émiettée avant d’être épandue dans les champs. Cette pratique est peu connue dans le reste du pays. La présente étude visait à fournir des informations sur la diversité des espèces végétales spontanées concernées, les motivations paysannes de l’émiettement de la litière et à évaluer, empiriquement et par des mesures, les effets de l’épandage de ces litières sur les rendements du sorgho. Une étude participative, à l’aide d’enquêtes qualitatives et des mesures biométriques dans des champs, a été menée dans cinq villages du Centre Nord du Burkina Faso. A cause de leur disponibilité, leur accessibilité, leur performance agronomique, les plantes telles que Vitellaria paradoxa, Anogeissus leiocarpa, Combretum micranthum, Lannea microcarpa, Diospyros mespiliformis ont été citées comme étant les espèces dont la litière des feuilles est valorisée. Les mesures réalisées in situ montrent que, les rendements du sorgho dans les champs ayant reçu de la litière foliaire de Vitellaria pour la première fois, ont été inférieurs à ceux des parcelles témoin. Par contre, les champs ayant reçu cette litière pendant trois années consécutives ont été plus productifs. Dans l’optique de valider les savoirs locaux et d’approfondir les connaissances sur l’effet des litières foliaires sur la fertilité du sol, une étude scientifique sur leur caractéristique chimique et sur leur influence sur les paramètres de fertilité du sol, est à envisager.

Mots clés : Agroforesterie, Burkina Faso, pratiques locales, matière organique, sondage

Published
2019-05-17
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2072-6589
print ISSN: 1021-9730