Effects of sulfosate on weed suppression, cocoa pod set, and yield of cocoa and coffee

  • F K Opong
  • J E Sarfo
  • K Osei-Bonsu
  • F M Amoah

Abstract



Sulfosate, a post-emergence, non-selective and translocated herbicide, was evaluated at hree sites in Ghana for the control of weeds in 2-year-old clonal Robusta coffee and 5-year-old juvenile cocoa plantations. Sulfosate was applied at reduced rates of 480, 720, and 960 g ai in 100 l ha-1 of water or at the conventional rate of 1920 g ai in 300 l ha-1 of water over 3 years. Glyphosate at 540 g ai in 100 l ha-1 of water and manual weeding were used as the controls. The effects of the treatments on insect pollination of cocoa and the residual activity of sulfosate in the soil were also studied. The application of sulfosate effectively controlled most grass and broadleaved weeds at the three sites. There were no significant differences between the efficacies of the reduced rates of sulfosate and the conventional rate of 1920 g ai ha-1. There were also no significant yield differences in coffee between the various treatments. However, the application of all rates of sulfosate resulted in higher cocoa yields than in the manual weeding treatment. The application of sulfosate had no adverse effects on insect pollinators of cocoa. The growth of young cocoa seedlings was not adversely affected when sulfosate was applied to the soil. These results indicate that sulfosate, at reduced rates of 480 to 960 g ai in 100 l ha-1, could be used to effectively manage weeds in cocoa and coffee plantations without adverse effects on the crops, insect pollinators, or the soil.

. Sulfosate, un herbicide de post-apparition, non-sélection et translocation était évalué à trois emplacements au Ghana pour les désherbages de plantation de café Robusta de. Clonage de trois ans et de cacao jeune de cinq ans. Sulfosate était appliqué aux taux réduit de 480, 720, et 960 g ai en 100 l ha-1 d'eau et au taux conventionnel de 1920 g ai en 300 l ha-1 d'eau sur une période de trois ans. Glyphosate à 540 g ai en 100 l ha-1 d'eau et le désherbage manuel étaient utilisés comme des contrôles. Les effets de traitements sur la pollinisation par les insectes de cacao, ainsi que l'activité résiduelle de sulfosate dans le sol étaient étudiés. L'application de sulfosate maîtrisait efficacement la plupart de mauvaises herbes et les mauvaises herbes à feuilles larges au trois emplacements. Il n'y avait pas des différences considérables entre les efficacités de taux réduit de sulfosate et le taux conventionnel 1920 g ai ha-1. Il n'y a avait pas aussi aucune différence considérable de rendement en café entre les différents traitements. Toutefois, l'application de tous les taux de sulfosate résultait en rendement plus élevé de cacao que dans les traitements de désherbage manuel. L'application de sulfosate n'avait aucun effet négatif sur les insectes pollinisateurs de cacao. La croissance de jeune semis de cacao n'était pas négativement touchée lorsque sulfosate était appliqué au sol. Ces résultats indiquent que sulfosate, au taux réduit de 480-960 g ai en 100 l ha-1 pourrait être utilisé pour la maîtrise efficace de mauvaises herbes dans les plantations de cacao et de café sans effet négatif sur les cultures, les insectes pollinisateurs et le sol.

Ghana Journal of Agricultural Science Vol. 39 (2) 2006: pp. 115-122
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 0855-0042