PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Ghana Journal of Agricultural Science

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Growth response of broiler chickens fed varying levels of sheanut cake

H K Dei, N O Pobi, E O Otchere

Abstract




A 4-week study (264 broiler chickens, Cobb strain) evaluated growth response of broilers to varying levels of sheanut cake (SNC) in rations. Four dietary treatments in which SNC was incorporated at 0 (control), 2.5, 3.5 and 4.5 per cent were tested from 4 to 8 weeks of age of the birds. Diets were isonitrogenous (200 g kg-1 CP) and isocaloric (12.0 ME MJ kg-1). Complete randomized design was used and each diet was replicated three times. Each replicate comprised 22 birds (10 females and 12 males) with initial mean live weight of 668 g per bird. Variables measured included feed intake, weight gain, feed conversion efficiency, mortality, feed cost, haemoglobin level (Hb), and packed cell volume (PCV). Feed and water were provided ad lib. Mean daily weight gain and feed intake did not differ significantly (P>0.05) for birds fed diets containing 2.5 per cent SNC and the control diet. There was, however, a significant (P<0.05) depression in weight gain and feed intake when higher levels of SNC (3.5 and 4.5%) were included in the diets. Feed/gain ratios were similar (P>0.05) for all diets except 4.5 per cent SNC diet, which was poor. The PCV and Hb values were significantly increased (P<0.05) with increasing inclusion of SNC. Feed cost was significantly (P< 0.05) reduced with increasing level of SNC in the diet. The inclusion of SNC in the diet of broiler chickens at 2.5 per cent had no deleterious effect on their growth performance and also reduced cost of feeding.

. Une étude de quatre semaines ( 264 de poulets de chair, de la race de Cobb ) était entreprise pour évaluer la réaction en croissance de poulets de chair aux quantités variables de la farine du sous-produit de noix de karité moulu (SNKM) dans les rations. Quatre traitements alimentaires en quels était incorporé le SNKM à 0 ( contrôle), 2.5, 3.5 et 4.5% étaient mis à l'essai sur les volailles âgés de 4 à 8 semaines. Les régimes étaient isoazotés (200 g kg-¹ CP) et isothermiques (12.0 ME MJ kg-1). Un dessin complet choisi aux hasard étaient utilisé et chaque régime était répété trois fois. Chaque répétition comprenait 22 volailles ( 10 femelles et 12 mâles ) avec le poids vif moyen initial de 668 g par volaille. Les paramètres mesurés comprenaient la consommation alimentaire, le gain de poids, l'efficacité de conversion alimentaire, la mortalité, le coût d' aliment, le niveau de hémoglobine (NH) et le volume de cellule tassée (VCT). L'aliment et l'eau étaient fournies ad libitum. Le gain de poids moyen quotidien et la consommation alimentaire n' ont pas différé considérablement (P > 0.05) pour les volailles nourries de régime contenant 2.5 de SNKM et pour le régime de contrôle. Il y avait toutefois une dépression en gain de poids et en consommation alimentaire lorsque plus hauts niveaux de SNKM ( 3.5 et 4.5% ) étaient inclus dans les régimes. Les proportions d'aliment / gain étaient semblables (P > 0.05) pour tous les régimes sauf le régime de 4.5% de SNKM qui était faible. Les valeurs de VCT et NH étaient considérablement augmentées (P < 0.05) avec l'augmentation de l' inclusion de SNKM. Le coût d'aliment était considérablement réduit avec l' augmentation du niveau de SNKM dans le régime. L' inclusion de SNKM dans le régime de poulets de chair à 2.5% n' avait pas aucun effet délétère à leur résultats de croissance et réduisait aussi le coût d' alimentation.

Ghana Journal of Agricultural Science Vol. 39 (2) 2006: pp. 203-208



http://dx.doi.org/10.4314/gjas.v39i2.2143
AJOL African Journals Online