PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal of Applied Biosciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Study of biological tolerance of aqueous extract of Sorghum bicolor

M Sènou, AP Tchogou, F Assogba, A Agossadou, TV Dougnon, DCP Agbangnan, A Lalèyè, F Loko

Abstract


Objectif: Sorghum bicolor est l'une des principales céréales utilisées dans la nutrition animale humaine en Afrique et en Inde. Ces feuilles sont utilisées pour soigner l'anémie dans ces régions. Ce travail visait à étudier la tolérance biologique des feuilles.
Méthodologie et Résultats : Sur l’extrait aqueux des feuilles de la plante, a été effectué le test de toxicité larvaire et celui de la toxicité orale aiguë suivant la ligne directrice 423 de l'OCDE. Des rats Wistar injectés avec 2000 mg d’extrait/Kg de poids corporel ont été suivis pendant 14 jours. Aux J0 et J14, des bilans sanguins ont été effectués de même que l’histologie du foie, des reins et de la rate. In vitro, la CL50 est de 7,9 mg/ml. Le poids des rats, l’urémie, la créatininémie, les transaminases et le nombre des leucocytes n’ont pas significativement changé à J14, suggérant l’absence de toxicité rénale, hépatique et immunologique confirmée par l’histologie.
Conclusion: L’extrait aqueux de Sorghum bicolor n’a pas révélé de toxicité in vitro aux larves. In vivo, il n’a pas induit de cytolyse hépatique, les transaminases étant légèrement abaissées. Il n’a pas non plus altéré la fonction rénale, l’urémie et créatininémie étant normales. La structure de ces deux organes semble être préservée à l’observation histologique. Aussi, I’extrait semble ne pas affecter la fonction immunitaire avec la numération normale des globules blancs sanguins. Le parenchyme de la rate, organe lymphoïde a gardé son architecture typique. L’étude de la tolérance biologique mérite d’être poursuivie par les tests de toxicité chronique et des essais cliniques appropriés en vue d’une transformation en Médicament Traditionnel Amélioré (MTA).

Mots clés: Sorghum bicolor, tolérance biologique.




http://dx.doi.org/10.4314/jab.v109i1.8