Bouturage de Cola acuminata (P. Beauv.) Schott & Endl.: Influence du substrat, de la longueur et de la surface foliaire sur l’enracinement de boutures à Kisangani, RD Congo

  • Par A. Paluku
  • A Okungo
  • M Bwama
Keywords: Bouturage, enracinement, Cola acuminata, substrats, longueur des tiges, surface foliaire, Cutting, rooting, substrates, stem length, leaf area

Abstract

Objectifs: Le colatier est arbre fruitier d’importance capital en RD Congo en général et à Kisangani en particulier. Les personnes impliquées dans sa filière (producteurs, commerçants) se procurent des revenus non négligeables. Les noix de kola, appréciées dans le milieu, sont pour la plupart tirées des arbres dans la forêt qui pour l’ensemble est menacée par les activités anthropiques. Il serait donc souhaitable de préserver cette espèce dans le milieu par la domestication. Pour cette fin, cette étude vise la multiplication de C. acuminata par bouturage.

Méthodologie et résultats: Les facteurs type des substrats, surface foliaire, longueur de la tige des boutures et l’emploi d’auxine Acide Indole Butyrique (AIB) ont été expérimentés. Les substrats utilisés sont le sable de rivière, la sciure de bois, les balles de riz ainsi que leurs combinaisons deux à deux. Les surfaces foliaires 25 et 37,5cm² et les longueurs de tiges 3 ; 5 et 7cm ont été mis en comparaison. Deux essais ont été conduits, le premier testant les types de substrats dans un dispositif monofactoriel en blocs complets randomisés, les autres facteurs conduits, au second essai, dans un dispositif tri-factoriel, split plot. Le substrat sable a permis d’avoir plus de boutures enracinées (81,11±11,67%). Les combinaisons longueurs de tiges de boutures 7cm avec surface foliaire 37,5cm²-auxine AIB et surface foliaire 25cm²-sans auxine AIB sont meilleures, soit 70% des boutures enracinées.

Conclusion et application de résultats: L’espèce C. acuminata s’accommode bien à la technique de multiplication végétative par bouturage. On a atteint jusqu’à 81% de boutures qui se sont enracinées. Le facteur type de substrat influence considérablement le taux d’enracinement. Les autres facteurs n’ont pas influencé significativement ce paramètre. Les boutures s’étant enracinées, les travaux ultérieurs devraient se focaliser sur les suivis in situ de la croissance et du développement des boutures enracinées. Par cette technique, il est possible d’obtenir suffisamment des plantules, à mettre à la disposition des producteurs, en vue de la domestication de Cola acuminata.

Mots clés: Bouturage, enracinement, Cola acuminata, substrats, longueur des tiges, surface foliaire

English Title: Cutting of Cola acuminata (P. Beauv.) Schott & Endl. : Influence of substrate, length and leaf area on the rooting of cuttings in Kisangani, DR Congo

English Abstract

Objectives: The Cola is fruit tree of capital importance in The Democratic Republic of Congo in general and in Kisangani in particular. The people involved in its sector (producers, traders) earn a significant income. The kola nuts, appreciated in the country, are mostly taken from the trees in the forest which are currently threatened by the anthropic activities. It would therefore be desirable to preserve this species in the environment by domestication. For this purpose, this study aims at the multiplication of C. acuminata by cuttings.

Methodology and results: Substrate type factors, leaf area, stem length of cuttings and the Idol Butyric Acid (IBA) auxin were experimented. The substrates used are river sand, sawdust, rice husks and their combinations in pairs. The leaf surfaces 25 and 37.5cm² and the stems lengths 3; 5 and 7 cm were compared. Two tests were carried out, the first testing the substrates types in a monofactorial device in randomized complete block, the other factors conducted, in the second trial, in a tri-factorial device, split plot. The sand substrate allowed more of cuttings rooted (81.11 ± 11.67%). The combinations lengths of cuttings 7cm with leaf area 37,5cm²- AIB auxin and leaf area 25cm²-without AIB auxin are better, 70% of rooted cuttings.

Conclusion and application of results: The species C. acuminata adapts well to the technique of vegetative propagation by cuttings. Up to 81% of cuttings were rooted. The substrate type factor greatly affects the rooting rate. The other factors did not significantly influence this parameter. Since the cuttings were rooted, subsequent work should focus on in situ monitoring of the growth and development of rooted cuttings. By this technique, it is possible to obtain sufficient seedlings, to be made available to producers, for the domestication of Cola acuminata.

Keywords: Cutting, rooting, Cola acuminata, substrates, stem length, leaf area

Published
2018-08-29
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-5902