PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Revue Africaine de Chirurgie et Spécialités

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



DOWNLOAD FULL TEXT Open Access  DOWNLOAD FULL TEXT Subscription or Fee Access

Complications du traitement traditionnel des fractures : aspects épidémiologiques et cliniques.

L Lamah, D Handy, ML Bah, D Onivogui, K Keita, S Sidime, IG Diallo, A Barry, MM Diallo, B Koivogui, ML Kaba, D Keita, AP Aboud

Abstract


En Guinée - Conakry le traitement traditionnel des fractures consiste en la réduction manuelle et la contention de ces lésions en se basant sur des pouvoirs mystiques. Ces traitements sont effectués par des médecins traditionnels. Ces pratiques sont aussi vieilles que le monde. L’objectif principal de ce travail était d’abord de montrer la fréquence et ensuite d’analyser les lésions provenant du traitement traditionnel des fractures dans notre hôpital. Cette étude prospective de type descriptif s’est déroulée sur une période d’un an allant du 1er janvier au 31 décembre 2012. Tous les patients reçus avec des complications du traitement traditionnel des fractures ont été inclus dans ce travail. Le diagnostic des lésions était clinique et radiologique. Nous avions reçu 51 patients porteurs de complications suite à des traitements de médecine traditionnelle, soit 13,7% du total des patients hospitalisés pour des pathologies traumatologiques. L’âge moyen était de 28,8 ans avec des extrêmes de 2 et de 80 ans. La tranche d’âge de 1-15 ans était la plus touchée avec 35.3% des patients. Dans notre échantillon 80% des patients étaient de sexe masculin pour 20% de sexe féminin. Les principales lésions enregistrées étaient : la pseudarthrose (19,6%) ; la gangrène (17,6%) ; les fractures ouvertes infectées (17,6%) ; les cals vicieux (15, 7%) ; les nécroses cutanées (13,7%) ; les autres (ostéïtes, syndrome des loges et de Volkman) ont constitué (15,7%). La médecine traditionnelle comme la médecine moderne comporte toujours des marges d’erreurs pouvant conduire à des complications. Les tradipraticiens disposent de connaissances approximatives pour effectuer un diagnostic ou pratiquer des techniques de réduction et de contention et il en est de même pour le suivi des patients et notamment pour le diagnostic précoce d’éventuelles complications.

Mots clés : complications, traitement traditionnel, épidémiologie, clinique.




AJOL African Journals Online