Aspects sociodémographiques, diagnostiques et thérapeutiques des traumatismes maxillo-faciaux au CHU de Bouake

  • OADM Ory
  • MB Harding-Kaba
  • KM Koffi
  • V Touré
  • OK Digbeu
  • GKP Aka
Keywords: Région maxillo-faciale, accident de la circulation routière, lésion traumatique, motocycliste.

Abstract

L’objectif de ce travail était de décrire les aspects socio-démographiques,  diagnostiques et thérapeutiques des traumatismes maxillo-faciaux. Il s’agissait d’une étude rétrospective effectuée dans le service de Chirurgie maxillo-faciale et Stomatologie du Centre Hospitalo-Universitaire de Bouaké, du 1er janvier 2012 au 31 août 2013. Elle a porté sur les dossiers de patients admis pour un traumatisme maxillo-facial. Les paramètres étudiés ont été socio-démographiques, diagnostiques,  thérapeutiques et les résultats du traitement. Sur 403  consultations, les lésions traumatiques maxillo-faciales ont  représenté 137 cas soit 34%. L’âge moyen des patients était de 31 ans. Le sex-ratio était de 5. Les accidents de la voie publique étaient les plus grands pourvoyeurs de traumatismes maxillo-faciaux. Parmi les accidents de la voie publique, les accidents de moto étaient les plus fréquents (n = 92 ; 73,6%). Les os de l’étage moyen de la face  étaient le plus souvent atteints (n = 40 ; 50%). Le traitement des lésions osseuses était orthopédique dans 91,67 % des cas. Soixante dix-sept patients sont sortis contre avis médical et n’ont pas été pris en charge. Les lésions traumatiques  maxillofaciales par  accident du trafic routier sont fréquentes à Bouaké. Cependant la prise en charge thérapeutique est difficile du fait de  l’insuffisance du plateau technique et des ressources pécuniaires dérisoires des patients. L’accent devra donc être mis sur la prévention.


Mots-clés : Région maxillo-faciale, accident de la circulation routière, lésion  traumatique, motocycliste.

The aim of this study is to describe the sociodemographic aspects, diagnosis and  treatment of maxillofacial trauma, to report the details and results of their  treatments. This was a retrospective study conducted in the Department of Dentistry and Maxillofacial Surgery Bouake of teaching hospital, from 1st January 2012 to 31st  August 2013. The records of patients admitted for maxillofacial trauma were analyzed. The parameters studied were sociodemographic, diagnostic, therapeutic and results of treatment. Over a four hundred and three (n=403)  consultants, maxillofacial injuries accounted for 137 cases  (34%). Average age of patients was 31 years. The sex ratio was 5. The highway accidents were the largest providers of  maxillofacial trauma. Among the accidents highway motorcycle accidents were the most frequent (n=92 73.6%). The bones of the face were most often affected (n=40 50%). The treatment of bone lesions was orthopedic in 91, 67% of cases.  Seventy-seven patients were discharged against medical advice and could not be treated. Maxillofacial injuries in road traffic accidents are common in Bouake. However the therapeutic management is difficult because of the lack of technical facilities and paltry financial resources of patients. Emphasis should be placed on prevention.

Key words: maxillofacial region, road traffic accident, traumatic injury, motorcyclist

Published
2016-05-27
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-3756
print ISSN: 1997-3756