Prévention des nausées et vomissements postopératoires dans la chirurgie du strabisme en milieu défavorisé

  • P Owono Etoundi
  • R Bengono Bengono
  • A.V. Dohvoma
  • C Ebana Mvogo
  • A Afané Ela
  • J Ze Minkandé
Keywords: NVPO, dexaméthasone, propofol, strabisme, chirurgie, PONV, dexamethasone, stabismus, surgery

Abstract

L’objectif de ce travail était de réduire l’incidence des nausées et vomissements postopératoires (NVPO) après la chirurgie du strabisme, avec des médicaments disponibles et accessibles dans notre environnement défavorisé. Il s’agit d’une étude prospective cohorte, réalisée en 18 mois dans le service d’anesthésie réanimation de l’Hôpital Central de Yaoundé, sur 34 patients ASA 1 admis pour chirurgie du strabisme. Ces patients recevaient en pré-médication de la dexaméthasone (4 mg si poids inférieur à 60 kg ou 8 mg si poids supérieur ou égal à 60 kg). L’anesthésie générale était intraveineuse totale avec à l’induction : le propofol (2,5 mg/kg), le fentanyl (2 μg/kg) et le rocuronium (0,6 mg/kg). L’entretien de l’anesthésie était assuré par le propofol (0,2 mg/kg/min) et des réinjections de fentanyl. L’analgésie post-opératoire associait le paracétamol et le kétoprofène. La survenue des NVPO était notée pendant 48H après la chirurgie. Il en résulte que, sur les 34 malades admis pour chirurgie du strabisme, 6 patients ont présenté des NVPO, soit une incidence de 17,6 %. 83,3 % des malades présentant des NVPO étaient de sexe féminin et 16,7 % de sexe masculin. Les enfants âgés de 5 à 15 ans représentaient 66,7 % des patients atteints de NVPO.

La survenue des NVPO était tardive et leur prise en charge était faite avec le métopimazine. Pour conclure, la dexaméthasone associée à une anesthésie générale intraveineuse totale au propofol avec éviction d’anesthésiques volatiles, et une analgésie postopératoire sans morphinique réduisent  considérablement l’incidence des NVPO dans la chirurgie du strabisme.

Mots-clés: NVPO, dexaméthasone, propofol, strabisme, chirurgie

English Abstract

The objective of this study was to reduce the incidence of postoperative nausea and vomiting (PONV)following strabismus surgery, by using available and accessible drugs in our disadvantaged environment. This was a prospective cohort study conducted in 18 months in the anesthesiology department of the Yaoundé Central Hospital, concerning 34 patients ASA 1, admited for strabismus surgery. This patients received premedication with dexamethasone (4 mg if weight less than 60 kg, 8 mg if weight equal to or greater than 60 kg). General anesthesia was complete intravenous with in induction : propofol (2.5 mg/kg), fentanyl (2 g/kg) and rocuronium (0.6 mg/kg). Maintenance of anesthesia was provided by propofol (0.2 mg/kg/min) and fentanyl reinjection. Postoperative analgesia associated paracetamol and ketoprofene. The occurrence of PONV was recorded for 48 hours after surgery. Among the 34 patients admitted for strabismus surgery, 6 patients presented PONV, gived the incidence of 17.6 %. Patients with PONV were female in 83.3 % of cases and 16.7 % were male. Children aged 5 to 15 years accounted for 66.7 % of patients with PONV. The occurrence of PONV was late and their treatment was made with metopimazine. Dexamethasone associated with a total intravenous anesthesia ouster of volatile anesthetics, and postoperative analgesia without opioid significantly reduce the incidence of PONV in the strabismus surgery.

Keywords: PONV, dexamethasone, propofol, stabismus,surgery

Published
2017-01-11
Section
Original Paper

Journal Identifiers


eISSN: 1997-3756
print ISSN: 1997-3756