PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Revue Africaine de Chirurgie et Spécialités

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



DOWNLOAD FULL TEXT Open Access  DOWNLOAD FULL TEXT Subscription or Fee Access

Aspects diagnostiques et thérapeutiques des cancers de l’estomac en milieu oncologique à Conakry

M. Bah, B. Traore, J.P. Boni, S. Diane, M. Keita, S.M. Barry, T.M. Diallo, I.K. Cisse, M.F. Cisse, M.C.F. Diallo

Abstract


L’objectif de ce travail était d’analyser les résultats de la prise en charge diagnostique et thérapeutique des cancers de l’estomac à l’unité de chirurgie oncologique de Donka. Il s’agissait d’une étude observationnelle, rétrospective de type descriptif de 2007 à 2016. Le profil épidémiologique, les aspects anatomocliniques, le diagnostic, le bilan d’extension et les modalités thérapeutiques ont été décrits et analysés. Nous avons colligé 41 patients avec un âge moyen de 53,8 ans. Le sexratio était de 1,7. Les patients avaient consulté pour épigastralgie (85,4%), vomissements (75,6%) et anorexie (26,8%) avec un délai de consultation de 15,8 mois. Une masse épigastrique (61,0%), l’hépatomégalie (46,3%) et une ascite (31,7%) étaients présents. L’aspect endoscopique était bourgeonnant (37,5%) et dans 50,0%, le siège était antral. Ils’agissait d’adénocarcinome (18 cas), de carcinomes gastriques (9 cas), de dysplasie de haut grade (1 cas) et de tumeur stromale gastro-intestinale (GIST) (1 cas). Les métastases étaient présentes dans 27 cas (65,8%). Le traitement chirurgical a été réalisé chez 20 patients (48,8%) avec un taux de résécabilité de 55 % (11 cas). La gastrectomie des 4⁄5 avec curage de type D2 a été réalisée dans 18 cas (72,2%).La mortalité opératoire était de 2 cas(7,4%). Dix patients (24,4%) ont été l’objet d’un traitement adjuvant dont 9 par chimiothérapie et 1 par radiothérapie.Les patients ont été suivis avec un délai moyen de 43,8±8,6 mois [IC95% 27,0-60,0] au cours duquel 4 récidives (9,7%) et 32 décès (78%) ont été enregistrés. Le cancer de l’estomac est fréquent et de diagnostic tardif dans notre contexte. Le traitement chirurgical des formes précoces et la chimiothérapie périopératoire permettent d’améliorer le pronostic de ces cancers.

Mots clés : cancers, estomac, diagnostic, traitement, Conakry.

 

The aim was to analyze the results of the diagnostic and therapeutic management of stomach cancers at the Donka Oncology Surgery Unit. This was a retrospective study of the descriptive type from 2007 to 2016. The epidemiological profile, the anatomoclinical aspects, the diagnosis, the extension assessment and the therapeutic modalities were described and analyzed. We collected 41 patients with a mean age of 53.8 years. The sex ratio was 1.7. Patients had consulted for epigastralgia (85.4%), vomiting (75.6%) and anorexia (26.8%) with a consultation time of 15.8 months. An epigastric mass(61.0%), hepatomegaly (46.3%) and ascites (31.7%) were present. The endoscopic aspect was budding (37.5%) and in 50.0%, the seat was antral. These included adenocarcinoma (18 cases), gastric carcinomas (9 cases), high grade dysplasia (1 case) and gastrointestinal stromal tumors (GIST) (1 case). Metastases were present in 27 cases(65.8%). Surgical treatment was performed in 20 patients with a resectability rate of 55% (11 cases). Gastrectomy of 4/5 with D2- type dissection was performed in 18 cases(72.2%) and the operative mortality was 2 cases (7.4%). Ten patients (24.4%) received adjuvant therapy, 9 with chemotherapy and 1 with radiotherapy. Patients were followed after a mean delay of 43.8 ± 8.6 months [95% CI 27.0-60 , 0] in which 4 recurrences (9.7%) and 32 deaths (78.04%) were recorded. Stomach cancer is common and of late diagnosisin our context. Surgical treatment of early forms and perioperative chemotherapy could improve the prognosis of these cancers.

Keywords: stomach cancer, diagnosis, treatment, Conakry




AJOL African Journals Online