Abcès tubo-ovariens : aspects diagnostiques et thérapeutiques en milieu sénégalais. A propos de 18 cas.

  • O Kâ
  • DF Niasse
  • PA Ba
  • M Cissé
  • I Kâ
  • I Konaté
  • A Dia
  • CT Touré

Abstract

En raison des signes peu spécifiques, le diagnostic des abcès tubo-ovariens en milieu chirurgical est souvent tardif avec des conséquences sur le traitement et le pronostic. Le but de cette étude était de rapporter l’expérience d’un service de Chirurgie Générale Dakarois sur la base d’une série consécutive, observée pendant 6 ans. Nous avons effectué une analyse rétrospective des dossiers de toutes les malades admises et traitées pour ce diagnostic avec la preuve opératoire de novembre 2002 à Décembre 2008. Dix huit dossiers ont été retenus ; l’âge moyen de la série était de 33 ans, avec 15 antécédents d’infections génitales et 7 d’avortement à répétition. La symptomatologie était dominée par la douleur pelvienne (100%) et les leucorrhées (88%). L’anémie et l’hyperleucocytose étaient également observées chez toutes les malades. L’échographie avait montré une sensibilité de 88%, le Scanner n’avait été possible que chez 2 malades. L’abcès était bilatérale dans 4 cas, rompu chez 9 malades (50%)et fistulisée dans un seul cas. Toutes nos patientes avient bénéficié d’un prélèvement de pus, d’une annexectomie qui était bilatérale dans 4 cas. Les malades ont en plus bénéficié d’une triple antibiothérapie. La durée moyenne d’hospitalisation était de 10 jours avec des suites simples chez 16 malades, et une suppuration pariétale maitrisée chez les 2 autres.
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-3756
print ISSN: 1997-3756